Le Blog Abankos

Le Blog Abankos

Les news d'Abankos ou tout ce que vous ne trouverez pas sur le site www.abankos.com


Abankos Robotic : rencontre avec Pierre Gattaz

Publié par Abankos Robotic sur 10 Avril 2014, 12:33pm

Catégories : #marketing

Le 10 avril 2014, le MEDEF Midi-Pyrénées organisait à Toulouse sa "Grande Tribune" à la Médiathèque de l'Arche Marengo.

A l'occasion de cet événement annuel, le MEDEF a mis à l'honneur une dizaine d'entreprises de la région : des Entreprises Remarquables.

Abankos Robotic a eu le grand plaisir d'être invité à ce titre (précisons que personne chez Abankos Robotic n'est adhérent au MEDEF).

Ce fut l'occasion de rencontrer M. Pierre Gattaz, président du MEDEF, qui s'est beaucoup intéressé à notre robot Lucos et a souhaité en savoir plus sur les difficultés rencontrées par les start-up. Mon message a été entendu, en espérant qu'il sera repris au niveau national pour tenter de trouver une solution à un problème semble t'il moins sensible chez les Anglo-Saxons. La teneur du propos que j'ai tenu à Pierre Gataz concerne la difficulté à trouver des fonds d'amorçage. De vrais fonds d'amorçages, pas ceux qui attendent que le business soit lancé et interviennent une fois que l'entreprise est lancée pour l'aider à accélérer, ceux qui interviennent en amont pour aider l'entreprise à lancer la commercialisation. Aujourd'hui, on trouve en France des outils de financement de la R&D mais aucun outils de financement de la commercialisation alors que tout le monde s'accorde à dire qu'il faut au moins 6 mois à un commercial pour commencer à devenir opérationnel et que nous sommes dans un pays où l'adoption des nouvelles technologies demande plus de temps qu'ailleurs. La commercialisation nécessite de participer à des salons, de réaliser des plaquettes, un site web moderne et bien référencé, du phoning, du mailing, des contrats, des assurances, une voiture (outils de travail lourdement taxé), des frais de déplacement et un commercial qui, s'il est expérimenté, gagnera plus que son patron. Vendre coûte cher ! Les start-up oublient ou minimisent souvent ce coût initial, imaginent que leur produit étant tellement meilleur que ce qui se fait aujourd'hui, il se vendra vite ... Bullshit !!! Et à ce sujet, Abankos Robotic n'est pas différent des autres start-up ...

Merci à Henri Lassiaille de Nanolike (autre start-up remarquable présente) d'avoir pris cette photo et de m'avoir permis de la mettre sur ce blog

Merci à Henri Lassiaille de Nanolike (autre start-up remarquable présente) d'avoir pris cette photo et de m'avoir permis de la mettre sur ce blog

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog